Denis Kennel

Dieu et nos erreurs. Quelques leçons de vie...

Une chose m’interpelle toujours à nouveau : la capacité qu’ont certains aînés à regarder en arrière et à se dire :

« Certes, tout n’a pas été parfait dans nos vies, nous avons fait des erreurs, mais Dieu s’en est servi pour nous faire avancer dans notre marche avec lui. »

Quelle belle leçon de vie, quelle leçon apaisante, surtout ! Alors que je rencontre parfois dans ma pratique pastorale des personnes qui n’arrivent pas à trouver la paix par rapport à leurs échecs et déceptions passés, je me dis qu’il y a là, chez ces aînés, une formidable force.

Le patchwork du séjour senior 2019.

Le patchwork du séjour senior 2019.

Depuis plusieurs années, dans le cadre de notre « séjour seniors » au Bienenberg, nous avons la chance de pouvoir profiter des talents d’une artiste qui illustre le thème de notre séjour par l’un de ses patchworks. Vous découvrez ci-dessus celui de l’édition 2019. Rien ne choque, à première vue… Il y a pourtant une erreur. Regardez l’escalier : au lieu de descendre, il monte. Du coup, la perspective ne correspond plus. L’auteur m’a dit :

« Tu vois, Denis, il y a une erreur. Pourtant, est-ce qu’on ne peut quand même pas le regarder, ce tableau ? Après tout, le résultat final n’est pas si mal que ça, ou bien ? N’est-ce pas une belle illustration de la manière dont Dieu peut faire du beau, même avec les erreurs de nos vies ? »

La Bible est remplie de nos erreurs, et de la manière dont Dieu a fait et continue à faire du beau avec. Un des exemples les plus parlants est de mon point de vue la vie du roi David. Je mentionne quatre situations :

  • 1 S 27.1-12 ; 29.1-11 : David, sans consulter Dieu se réfugie chez les Philistins, les ennemis d’Israël. Il se retrouve à devoir tromper Akish, se voit même enrôlé dans l’armée philistine, contre Israël. Mais Dieu conduit les choses : la méfiance des princes philistins provoque son éviction de l’armée. La leçon semble avoir porté du fruit puisqu’au chapitre suivant, lorsqu’il s’agit d’aller délivrer les familles israélites faites prisonnières à Tsiqlag, le futur roi prend cette fois le soin de consulter l’Éternel (1 S 30.6-8).

  •  En 2 S 6.1-23 (et par. 1 Chr 13.1-14 ; 15.1-29), le transport de l’arche de l’alliance se termine par un drame, la mort d’Uzza. La faute en incombe particulièrement à David qui, sans doute par négligence, n’a pas organisé ce transport selon les instructions de l’Éternel. Mais lorsque le roi se reprend, fait les choses selon les ordonnances divines, Dieu approuve la démarche et répand sa bénédiction sur le peuple.

  •  En 2 S 7.1-17 (et par. 1 Chr 17.1-14 ; 22.6-10 ; 28.2-3), David veut construire un temple à l’Éternel, mais Dieu refuse car il n’a pas été un homme de paix. Le roi doit comprendre que ce n’est pas lui qui construira une maison à l’Éternel mais le contraire (« l’Éternel te bâtira une maison », 2 S 7.11). Il se soumet admirablement et le temple sera construit par son fils, Salomon, dans toute la gloire qu’on lui connaît.

  •  En 2 S 11.1-26 ; 12.1-24, enfin : le péché de David, d’adultère et de meurtre. Le jugement divin s’abat sur lui, manifesté par la mort de l’enfant né de son union avec Bath-Shéba, la femme d’Urie qu’il a fait tuer. Mais David entre dans un chemin de repentance. Dieu fait alors du beau : de Salomon, le deuxième fils qu’il aura avec Bath-Shéba, il est dit que « l’Éternel l’aima ». Plus encore, c’est de cette descendance sera issu le Messie. Quant à « la femme d’Urie », elle sera l’une des trois femmes à être nommée dans la généalogie de Jésus-Christ (cf. Mt 1.6).

Autant d’exemples – et il y en aurait bien d’autres dans la Parole – illustrant la manière dont Dieu compose avec nous et reste fidèle, en dépit de nos erreurs et nos manquements… Comme il est bienfaisant de pouvoir revisiter son passé en se disant :

« Oui, tout n’a pas été parfait, j’ai fait des erreurs, mais Dieu en a tiré du beau. »

Vous êtes intéressés d’en savoir plus ? Alors, si le cœur vous en dit, venez nous rejoindre au séjour seniors. On accepte aussi des plus jeunes !


 

Dieu et nos erreurs. Leçons de la vie de David

Séjour seniors au Bienenberg, du 12 au 17 mai 2019 (arrivée le dimanche en fin d’après-midi, départ le vendredi vers 15 heures).

Renseignements et inscriptions sur fr.bienenberg.ch/sem/sejour-seniors-2019.